Le Kintsugi : la nouvelle tendance de développement personnel de 2021

Nous le savons tous, l’année 2020 a été une période extrêmement complexe pour beaucoup d’entre nous. Pendant cette période de confinement, le développement personnel est devenu un passe-temps et une façon de penser très imposante en France. Dans un autre prisme, la culture japonaise s’impose aussi de plus en plus dans le monde et possède aujourd’hui des millions d’adeptes à travers la planète. C’est dans ce contexte-là qu’est apparue une nouvelle forme de développement personnel : le Kintsugi. 

Qu’est-ce que le Kintsugi ? 

Bien évidemment, lorsque l’on parle de la culture japonaise, cela parle toujours de technique ancestrale. Dans le cadre du Kintsugi, on parle de la fin du XVe siècle. A son apparition, cette technique et ce mode de pensée ne faisaient pas du tout référence au développement personnel, ni de près ni de loin. En effet, c’est un mouvement qui s’est créé dans l’architecture, mais surtout dans la porcelaine. Concrètement, si l’on prend le terme Kintsugi, cela veut littéralement dire la réparation en or. En d’autres termes, cela consistait à réparer des porcelaines ou des assiettes en céramiques en mettant en avant les fêlures de celle-ci. 

Transposés au développement personnel, cette méthode et ce mode de vie se définissent par l’envie d’utiliser ses cicatrices corporelles ou psychiques pour avancer dans la vie. Par ailleurs, si vous souhaitez en savoir plus sur le développement personnel en règle générale, n’hésitez pas à vous renseigner sur ce site : https://liberezvous.be/. Parenthèse faite, nous pouvons continuer. Concrètement, ce mode de vie prend au pied de la lettre la citation bien connue : « ce qui ne te tue pas te rend plus fort ». 

Au quotidien, les adeptes de ce mouvement et de ce mode de pensée vont donc avoir tendance à comprendre et à analyser leurs faiblesses afin de pouvoir avancer. Autrement, ce mouvement est dans l’ère du temps de la liberté totale de genres et d’orientation sexuelle puisqu’il prône le fait de s’assumer tel que l’on est.

L’art de vivre japonais : une tendance qui ne cesse de croître 

Comme nous vous le disions en préambule, le Kintsugi fait partie de la culture japonaise et de l’art de vivre du pays du soleil levant. En effet, avec le temps, le Japon, son histoire, sa culture et ses nombreuses traditions sont devenues très importantes pour les Européens qui n’hésitent pas à les transposer dans leur vie. Depuis maintenant plusieurs années, nous avions déjà vu l’apparition de la tendance du Wabi-Sabi, c’est-à-dire le respect de la modestie et des objets vieillissants. En d’autres termes, ce mouvement fait aussi référence à l’humilité par-dessus tout, un concept très fréquemment repris dans la culture japonaise qui place le fait d’être humble au summum des débats.

Par ailleurs, cette tendance du Kintsugi s’inscrit parfaitement dans cette mouvance qu’est le Wabi-Sabi. Effectivement, les choses vieilles ou vieillissantes possèdent forcément des fêlures et ces mouvements portent une attention toute particulière à ces fêlures et ces aspects vieillissants. Dans cette société où le beau est très souvent le neuf, le développement personnel par le prisme de ces mouvements prend donc la tangente et montre que la beauté peut aussi surgir des fêlures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *